Chute et casse de cheveux : quelle est la différence ?

Il se peut que vous subissiez une perte de cheveux sans le savoir, ou que vous ayez des cheveux cassés et pensiez qu’il s’agit simplement d’une usure normale. Si la santé de vos cheveux vous préoccupe, il est essentiel de connaître la différence entre ces deux états pour déterminer le type de traitement dont vous avez besoin.

Les cheveux peuvent se casser à n’importe quel moment de leur croissance.

Les cheveux peuvent se casser à n’importe quel moment de leur croissance. Les cheveux peuvent se casser à la racine, sur la tige ou à l’extrémité du cheveu.

Les cassures peuvent être causées par la chaleur, la tension et les produits chimiques. Cela peut entraîner un éclaircissement, des pointes fourchues et d’autres mauvaises habitudes de soins capillaires qui conduisent à des mèches endommagées, fragiles et facilement cassantes.

La perte de cheveux se produit généralement selon un schéma très spécifique.

La perte de cheveux est généralement diffuse et n’est pas un événement soudain et spectaculaire. Cela signifie que vous remarquerez que vos cheveux s’éclaircissent sur tout le cuir chevelu, et pas seulement à un ou deux endroits. Dans la plupart des cas, ce processus est progressif plutôt que soudain.

La perte de cheveux peut également être causée par des conditions médicales telles que les maladies thyroïdiennes, l’anémie, la carence en fer, le lupus (maladie auto-immune), l’alopécie areata (trouble auto-immun qui provoque la perte de cheveux) et l’effluvium télogène (un type de chute de cheveux).

La perte de cheveux se produit généralement sans traumatisme du cuir chevelu, mais pas la casse des cheveux.

La perte de cheveux est une partie naturelle du cycle de croissance des cheveux. En fait, il est tout à fait normal de perdre entre 50 et 100 mèches de cheveux par jour ! Cela se produit parce qu’au fur et à mesure que vos cheveux poussent, certains follicules entrent en phase de repos et cessent de produire de nouveaux cheveux. Les autres follicules continuent à produire de nouveaux cheveux tant que vous en avez !

La casse des cheveux peut être causée par de nombreux facteurs, notamment le brossage, un brossage trop fort, le port de queues-de-cheval et de tresses serrées, l’utilisation de produits chimiques agressifs sur vos cheveux (comme les défrisages ou les teintures), etc. Les cheveux peuvent se casser à n’importe quel moment de la phase de croissance de vos cheveux, même s’ils dépassent la longueur des épaules !

La perte de cheveux se traduit par un amincissement de la chevelure.

La perte de cheveux est graduelle et vous ne la remarquerez peut-être que lorsqu’il sera trop tard. Vous pouvez constater un amincissement de vos cheveux ou des zones chauves. Vous pouvez également remarquer que votre cuir chevelu est sec et floconneux, comme s’il n’y avait pas du tout de sébum. Cela peut se produire lorsque trop de cheveux tombent et que votre cuir chevelu n’a pas d’huile pour les remplacer (les huiles naturelles de notre cuir chevelu maintiennent notre peau hydratée).

Si vous voulez savoir ce qui se passe avec vos cheveux avant qu’ils ne se détachent complètement, voici quelques symptômes à surveiller :

  • Cheveux clairsemés : Si vous avez des cheveux clairsemés dans une zone spécifique (comme autour de la couronne ou sur le devant), cela peut être dû à la génétique ou au stress, mais aussi à un problème de santé sous-jacent comme une maladie de la thyroïde ou une anémie ferriprive.
  • Taches chauves : Toute calvitie est généralement due à la génétique, mais parfois d’autres facteurs sont en cause, comme un mauvais régime alimentaire
  • Sécheresse et cassure : si vos cheveux sont plus fourchus et emmêlés que d’habitude, il est probable que les glandes des follicules ne produisent pas assez de sébum (ces glandes sécrètent de l’huile sur chaque mèche avant de faire passer les nouvelles cellules).

Les cheveux cassés sont plus évidents que les cheveux perdus, car ils se produisent plus soudainement et sont plus visibles.

La perte de cheveux peut être un peu plus subtile que la cassure, car elle se produit progressivement au fil du temps. Un jour, vous vous réveillerez et vous remarquerez qu’il y a moins de cheveux sur votre tête que d’habitude. Il est également important de noter qu’il existe différents types de chute de cheveux, notamment la perte temporaire et l’éclaircissement permanent.

Heureusement pour ceux qui ont soudainement remarqué que leurs cheveux se sont clairsemés ou se sont complètement détachés, il existe des moyens de résoudre ce problème ! Tout dépend de la cause : si la perte de cheveux est due au stress ou à des changements hormonaux (comme une grossesse), il se peut que vous ne puissiez rien y faire. Mais si c’est dû à d’autres facteurs comme une mauvaise alimentation ou la génétique, vous pouvez prendre certaines mesures pour faire repousser vos cheveux !

Vous pouvez vous protéger contre la chute des cheveux en évitant les coiffures et les outils qui traumatisent votre cuir chevelu.

Vous pouvez vous protéger contre la chute des cheveux en évitant les coiffures et les outils qui traumatisent votre cuir chevelu. Voici quelques-uns des pires contrevenants :

Tirer fortement vos cheveux en arrière dans une queue-de-cheval ou une tresse peut être dur pour vos follicules, ce qui les fait tomber prématurément. Essayez plutôt une queue-de-cheval basse ou un half-updo pour des styles plus détendus qui ne tireront pas sur vos cheveux.

Les nattes et les tresses serrées exercent une pression importante sur le cuir chevelu, ce qui peut entraîner une alopécie de traction (terme médical désignant la calvitie causée par des coiffures serrées). Si vous devez porter des tresses, assurez-vous qu’elles ne sont pas trop serrées et qu’elles ne tirent pas du tout lorsque vous marchez ou bougez la nuit pendant votre sommeil. Vous devriez également consulter un professionnel avant d’adopter un nouveau style – ses conseils vous éviteront de commettre une erreur irréversible !

Le port d’un chapeau bien ajusté sur la tête exerce une forte pression sur les cheveux à proximité de l’endroit où il se trouve ; cela peut briser les cheveux fragiles avant l’heure si cela est fait trop souvent sur de longues périodes (ou même une seule fois !). Portez toujours les chapeaux de façon suffisamment lâche pour qu’il y ait de l’espace entre eux et votre cuir chevelu, afin de ne pas endommager les nouvelles pousses en les écrasant sous des tissus lourds comme les pulls en laine ou les vestes en jean à col raide.

Pour réduire ou prévenir la casse des cheveux, utilisez des produits de soins capillaires et des styles doux.

Pour réduire ou prévenir la casse des cheveux, utilisez des produits de soins capillaires et des styles doux. Le coiffage à la chaleur est l’une des causes les plus courantes d’endommagement de la tige du cheveu. Il est donc impératif d’éviter d’utiliser régulièrement des outils chauffants comme les fers à friser, les fers plats et les sèche-cheveux.

Il est également recommandé d’utiliser un peigne à larges dents pour réduire les cassures. Cependant, si vos cheveux sont frisés ou crépus, ce n’est peut-être pas la meilleure solution pour vous, car le processus de peignage causera encore plus de dommages que le brossage. Remplacez plutôt votre brosse habituelle par une brosse démêlante – ce type de brosse a des poils plus fins que les brosses normales et permet d’enlever les cheveux emmêlés sans tirer sur chaque mèche autant que le font les brosses normales (ce qui peut entraîner plus de cassures).

Dans la mesure du possible, évitez de brosser votre cuir chevelu mouillé après la douche, car l’eau se dilate à l’intérieur de chaque mèche, ce qui facilite le détachement des mèches de leur racine si elles n’ont pas été correctement hydratées au préalable (avec un après-shampooing, par exemple). De plus, évitez toujours de peigner ou de brosser vos cheveux mouillés, car vous risqueriez de desserrer trop de mèches en même temps et de les faire tomber toutes en même temps !

Il est important de savoir si vos cheveux sont clairsemés ou cassants afin de pouvoir les traiter efficacement.

Il est important de savoir si vos cheveux sont clairsemés ou cassants afin de pouvoir les traiter efficacement.

L’éclaircissement est généralement le résultat d’un processus génétiquement programmé qui commence dans l’utérus et se poursuit tout au long de la vie. Il peut être causé par les hormones, une mauvaise alimentation, le stress et d’autres facteurs qui ralentissent la vitesse de croissance des cheveux. La perte de cheveux se produit lorsque la croissance des nouveaux cheveux ne remplace pas les anciennes mèches à un rythme adéquat, ce qui entraîne des écarts entre chaque mèche qui deviennent visibles avec le temps. Ce type de calvitie se développe généralement lentement au fil du temps et suit un schéma très spécifique sur votre cuir chevelu : L’arrière de votre tête commence à perdre sa densité avant de se déplacer vers l’avant jusqu’à ce qu’elle atteigne juste au-dessus de vos oreilles. Ce type de calvitie se produit généralement sans traumatisme pour votre cuir chevelu (c’est-à-dire en le tirant).

En fin de compte, tous les cheveux sont beaux et uniques. Que vous ayez perdu vos cheveux ou qu’ils soient cassants, vous devriez être fier.es de vos cheveux ! Si l’un ou l’autre de ces états vous inquiète, envisagez de consulter un professionnel qui pourra vous recommander des traitements et des styles qui vous aideront à être belle et à vous sentir bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s